Devenir maréchal ferrant : Formation et métier

Profession incontournable dans le monde du cheval, le métier de maréchal ferrant existe depuis TRÈS longtemps. Les hommes ont toujours essayé de protéger les pieds de leurs chevaux, grâce à notamment l’hipposandale ou bien encore à l’embataï (ces deux dispositifs étaient employés par les grecs et les romains). Il a fallu arriver à la période du Moyen Âge pour que le fer à proprement parler fasse son apparition en Occident. Alors encore, les fers étaient posés à froid, mais cette époque marque toutefois l’arrivée du pinçon. En l’an 1664, Jacques de Solleysel (1617-1680) écrit l’un des traités de maréchalerie “Le parfait mareschal”  qui aujourd’hui est toujours une mine d’informations et de préceptes toujours véhiculés. Ce n’est qu’au 19ème siècle que l’on observe une véritable avancée en matière de techniques dans le métier de maréchal ferrant. Cela fait écho à l’évolution des connaissances ainsi qu’aux recherches correspondant au métier de Vétérinaire. Actuellement, les maréchaux en devenir suivent un cursus sérieux et beaucoup d’entre eux ne se limitent pas à l’obtention de leur diplôme… Concours, congrès et autres séminaires ponctuent la vie professionnelle de nombreux maréchaux qui souhaitent peaufiner leur expertise et s’essayer à de nouvelles méthodes. Alors, comment aborder ce beau métier dans les meilleures conditions ? Quels sont les voies les plus solides à emprunter pour se lancer dans cette profession ancestrale ? Quels sont les débouchés dans cette branche ? À suivre, quelques lignes afin de vous informer au mieux, proposées par Equirodi ! 

Search